Billets dans la catégorie "Très bonne table"

Diner gourmand au bar du Dauphin

Samedi 2 avril - 21h00 - Le Dauphin - 131, avenue Parmentier  - 11ème arr.

LeDauphin1 Déjeuner ou diner sur le comptoir d'un bar a souvent beaucoup de charme. Bien sûr, au delà de 2 cela ne favorise pas l'échange avec ses convives (ce soir ont était trois mais on avait squatté l'angle du bar !), mais cela développe une autre forme de convivialité. Une proximité avec le service, et même avec l'ensemble de la salle quand le bar à la chance d'être situé au centre de la pièce comme ici. On respire le lieu, on papote avec la serveuse, on salue son voisin qui s'en va, on accueille celle qui arrive et qui tente de ne pas vous bousculer avec son immense sac... On se sent que ça bouge, que c'est là que ça se passe, et c'est bien.

C'est ce que j'ai ressenti en m'asseyant au Dauphin, la nouvelle adresse ouverte par le surdoué Inaki Aizpitarte et ses compères, juste à côté du vaisseau amiral Chateaubriand. La déco du lieu réalisée par le designer hollandais Rem Koolhas est aussi vraiment très réussie. Un mélange de modernisme, de luxe et de simplicité bistrotière qui fait qu'au final, c'est un lieu qui ne ressemble à aucun autre.

Côté cuisine ça fonctionne très bien également, mais on en attendait pas moins d'Inaki... Certains disent que c'est un bar à tapas, moi je préfère dire que c'est une table de dégustation. La carte est composée d'une vingtaine de plats parmi les quels on sélectionne son menu, dans l'ordre que l'on souhaite, en fonction de ses humeurs et de ses envies, et sachant que chaque assiette qui vous est servie, peut facilement être partagée avec toute la table.

Lire la suite "Diner gourmand au bar du Dauphin" »


L'Avant Port sur l'Ile de Ré : éloge de la simplicité.

Jeudi 7 avril - 22h05 - L'Avant Port - 8, quai Daniel Rivaille - St-Martin-en-Ré (17)

Avant-Port_ré Découvrant pour la première fois l'ile de Ré, où j'avais décidé de passer quelques jours loin du tumulte parisien, j'ai préparé mon séjour en consultant les principaux guides sur la région. La plupart de ces guides désignent l'Avant Port comme l'une des bonnes tables de l'île.

Je vous confirme que c'est une très bonne adresse. C'est même la meilleure table que j'ai testée durant mon séjour rétais.

Des produits simples mais qui respirent le frais, et où bien entendu le poisson est à l'honneur : bar de ligne, saint-pierre, dorade... Une cuisine de saison simple mais raffinée et plutôt sexy. Une carte des vins courte, mais efficace et maline. Une déco épurée mariant intelligemment le rustique et l'industriel. Et un accueil qui là encore, ne cherche pas à faire compliqué et vous en foutre plein la gueule. Du calme et de la sérénité, quelques sourires, de l'efficacité, et au final une convivialité qui vous incite à revenir le lendemain...

 

Lire la suite "L'Avant Port sur l'Ile de Ré : éloge de la simplicité." »


La table du Breizh Café : un japonais sur le port de Cancale.

samedi 12 février - 22h30 - La Table du Breizh Café - 7, quai Thomas - Cancale (35) 

Table_breizh_cafe Bernard Larcher est bien le descendants des illustres aventuriers (Cartier, Duguay-Trouin, Surcouf...) issus de cette bonne ville de St Malo. Sinon comment avoir l'idée d'aller installer un restaurant gastronomique japonais au dessus d'une crêperie bretonne - même si c'est une crêperie qui décoiffe déjà pas mal par rapport à ses traditionnelles voisines...

C'est vrai que depuis près de 15 ans, il affole les nippones dans les Breizh Cafés qu'il a ouvert à Tokyo et dans tout le reste du pays.

C'est donc finalement assez normal qu'après avoir enseigner l'art de la galette au blé noir à nos amis japonais, il leur demande de venir nous donner une leçon de découpe de poissons sur les quais de l'uns de plus pittoresques port breton : Cancale.

La matière première est là, tout juste débarquée du bateau, à attendre que le chef Fumio Kudaka dégaine ses lames, et marie les saveurs iodés de l'atlantique avec les épices et condiments importés de son archipel natale.

Le résultat ? Une belle surprise, un moment à ne pas manquer surtout pour tout ceux qui apprécie poissons et coquillage "al dente".

Lire la suite "La table du Breizh Café : un japonais sur le port de Cancale." »


Les nappes à carreaux de la Fontaine de Mars

Vendredi 9 mai – 23h45 – La Fontaine de Mars  – 129, rue St Dominique - 7è arr.

Ramuntcho_fontaine_mars Un conseil : si vous souhaitez faire découvrir à des amis étrangers venant pour la 1ère fois à Paris, un bistrot traditionnel typique de la capitale, n’hésitez plus. Emmenez-les à la Fontaine de Mars. Vous verrez, ils ne seront pas déçus.

Tout d’abord parce que le lieu et son décor ont gardé  - malgré de récents travaux de rénovation et d’agrandissement - toute la patine et les codes du bistrot bourgeois cossu du début du XXème siècle, avec comme porte-drapeau la fameuse nappe à carreaux rouge et blanche (la même que l’on retrouve dans le dessin animé de Walt Disney « Ratatouille »…).
Pour moi, elle est magique cette nappe à carreaux… surtout lorsqu’elle est coupée dans un coton épais de qualité, siglée du nom de l’établissement, bien repassé. Et bien entendu, elle est accompagnée d’une large serviette assortie, que l’on prend plaisir à déplier lentement sur ses genoux, en imaginant déjà les bons plats que l’on va pouvoir déguster, sans se soucier des débordements de sauce qui sans elle, pourraient tâcher la belle robe ou le pantalon, et ainsi gâcher un peu la fête…

Lire la suite "Les nappes à carreaux de la Fontaine de Mars" »


Dîner chez Spring : le temps passe trop vite...

Mercredi 16 avril - 23h40 - Restaurant Spring - 28, rue de la Tour d'Auvergne - 9ème arr.

Spring_3 Il y a des moments dont on voudraient qu'ils durent beaucoup plus longtemps.
Le dîner que je viens de faire chez Spring, en compagnie de ma femme et d'un couple d'amis, fait parti de ces moments. Forcement des moments dont on se souviendra longtemps...

Depuis plusieurs jours , j'attendais cette soirée avec impatience. Tout d'abord parce que cela faisait presque 3 mois que j'avais réservé la table et surtout parce que j'étais curieux de vérifier par moi-même si toute les éloges faîtes sur ce lieu par la presse et mes bloggeurs favoris étaient bien justifiées.
J'étais même perplexe. En effet, comment peut-on devenir une référence de la gastronomie parisienne dans un espace si réduit et en travaillant quasiment en solitaire (en fait, ils sont trois : le chef et propriétaire du lieu, plus une aide en cuisine et une en salle) ?
Et lorsque l'on fait attendre au moins 2 mois ses clients, on a pas beaucoup de droit à l'erreur...

Et bien, le résultat est bluffant ! les éloges sont vraiment méritées.

Lire la suite "Dîner chez Spring : le temps passe trop vite..." »