Les nappes à carreaux de la Fontaine de Mars
Les Gourmandises de Ramuntcho du mois de Mai 2008

Le plaisir perdu de lire le magazine Régal

Vendredi 16 mai – 19h00 – chez moi

Regal_juin2008 Quelle déception ! Quel gâchi !
Je viens d’ouvrir le dernier du numéro du magazine Régal, et après avoir feuilleté quelques pages, le magazine me tombe des mains… photos fades et sans relief, sujets creux et déjà vus… Mais comment peut-on détruire ainsi en un clin d’œil, tout le talent et le travail qu’une équipe compétente et enthousiaste avait construit numéro après numéro pendant plus de trois ans.
A vrai dire, j’étais un peu prévenu puisque dans sa parution de mars, la revue Omnivore annonçait avec inquiétude le départ du rédacteur en chef historique du magazine, et l’on découvrait ensuite dans les lettres pro des métiers de la communication qu’une ancienne chef de service de l’hebdomadaire Femme Actuelle était nommée Rédac Chef… Je n’ai rien contre Femme Actuelle qui est un excellent magazine, mais son style et sa cible me semblent très éloignés des ambitions affichés par Régal lors de lancement, qui lui ont permis de convaincre en 3 ans plus de 114 500 acheteurs(chiffre officiel certifié par l’OJD) tous les 2 mois.
Je comprends qu’un éditeur cherche à augmenter les ventes de sa revue, mais je ne suis pas certain qu’il y arrive en réalisant un magazine identique à tous ceux qui depuis de nombreuses années, se bagarrent pour obtenir le leadership, sur des concepts plus conventionnels. En tout cas, il risque à coup sûr de perdre très vite tous les lecteurs qui, comme moi, avait choisi le magazine Regal parce qu’il était différent des autres, certainement un peu plus élitistes et plus gastronomique, mais aussi plus original, innovant et motivant… moins ringard…
Désolé Monsieur Brière (c’est le nom du Directeur de la Publication) mais je pense que je ne renouvellerai pas mon abonnement à votre magazine, et malheureusement je ne pense pas être le seul dans ce cas… Et cela me rend très triste, car encore une fois on nivelle par le bas !

Commentaires

Chroniques du Plaisir

Je ne peux pas être plus en accord avec ce que tu écris. Julien Fouin (l'ex-rédac-chef et créateur du magazine) avait fait un boulot formidable avec Régal. Tout cela est finalement bien attristant...

Franck Bayard

Tout à fait exact Ramuntcho. C'était pourtant bien vu, et bien lu, feu Régal. Ce que c'est devenu aujourd'hui ne mérite même pas qu'on en parle tellement c'est médiocre.

Mathilde Kressmann

Tout à fait d'accord avec vous. La maquette est vulgaire, peu claire ; l'approche intelligente et conviviale n'est plus du tout au rendez-vous ; je suis, comme vous, complètement déçue.
Je vais de désabonner dès aujourd'hui...

diane

je suis tout à fait d'accord. Du coup j'ai opté pour le Elle à table nouvelle formule. Je suis super déçue car c'était le premier magazine de cuisine qui me convenait tout à fait!

Marie

J'avais espéré que le numéro suivant redresserait la barre : il n'en est rien... Maquette indigente et vulgaire, où il semble qu'on tasse les articles pour faire plus de place à la publicité, plus rien ne fait rêver dans Régal.
Je partage votre déception, et j'ai une pensée pour l'équipe dont on a ainsi sabordé le travail...

 sabrina

c'est juste ca fait plus du tous réver ca resssemble a tous les autre mag de ménagére de base pas méchant pour elles, dommage vraiment
je pense l'acheter encor 1 ou 2 fois pour voir
sy ca bouge sinon fini

Franck

tout à fait d'accord avec les commentaires précédents. Je ne pensais pas qu'autant d'amateurs partageaient la même déception que la mienne.

Espérons que l'ancienne équipe puisse un jour rénouveler l'exploit de proposer un magazine culinaire différent.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)